Autosphere vous aide

Appelez-nous maintenant

0805 805 802 Du lundi au samedi : 7h à 22h et le dimanche : 9h à 19h.

Soyez rappelé(e) ou envoyez-nous un mail

Entretien

Sécurité
Sécurité
Les freins, les pneus et les amortisseurs sont les seuls liens entre votre voiture et la route !

Leur entretien rigoureux est la clé de votre sécurité au quotidien.

Le système de freinage

Qu’est ce que le système de freinage ?

Il existe deux types de freinage selon les véhicules : frein à disque vs frein à tambour.

Frein à disque :

Lorsque vous actionnez la pédale de frein, les plaquettes de frein qui sont dans l’étrier viennent pincer le disque de frein afin de ralentir et arrêter le véhicule. Ce type de frein est présent sur les véhicules récents et les roues avant des anciens véhicules.

Frein à tambour :

Lorsque vous actionnez la pédale de frein, le cylindre de roue et ses pistons écartent les segments qui viennent frotter le tambour afin de ralentir et arrêter le véhicule. L’inconvénient de ce système de freinage est qu’il peut se bloquer. Cela devient alors dangereux pour la stabilité du véhicule. Ce type de frein est essentiellement présent sur les roues arrière des anciennes voitures.

Quand changer le système de freinage ? Quels sont les signes d’une usure prématurée ?

D’une manière générique, pour une conduite urbaine il est préconisé de changer en moyenne :
  • les disques de frein tous les 80 000 kms
  • les plaquettes de frein tous les 30 000 kms. Leur épaisseur ne doit pas être inférieure à 2 mm.
  • la garniture (= au segment) des freins à tambour tous les 60 000 kms
  • de faire la vidange du circuit freinage tous les 50 000 kms ou tous les 2 ans
  • de vérifier le niveau de liquide de frein tous les 20 000 kms
Sur les voitures récentes, afin de vous aider à faire l’entretien de votre véhicule un voyant peut s’allumer sur votre tableau de bord vous indiquant que votre système de freinage est usé ou qu’il est victime d’une anomalie. Les anomalies qui peuvent vous alerter et imposer un changement prématuré du système de freinage sont :
  • la pédale de frein s’enfonce jusqu’au plancher. Cela peut être le signe d’une fuite
  • la pédale de frein est dure
  • la pédale de frein est longue (c'est-à-dire qu’elle s’enfonce sans jamais arrêter le véhicule. Elle peut probablement signifier l’usure des garnitures, du système de freinage.
  • Les disques de frein sont voilés lorsque la voiture vibre ou que le frein donne des à-coups.
  • Les disques de frein sont échauffés. Si vous disposez de jantes aluminium vous verrez qu’ils sont légèrement bleutés sinon vous pourrez sentir une odeur de « chaud » à cet endroit.
  • Les disques de frein sont cassés ou fissurés. L’origine de cette anomalie peut être la rouille présente sur les disques. Elle ne peut être détectée qu’au moment du démontage du système de freinage.
Pour savoir si votre système de freinage est usé, il vous suffit de regarder le niveau de liquide de frein. S’il est au minimum alors cela signifie qu’il est probablement usé. Ne rajoutez pas de liquide et faites diagnostiquer votre système de freinage.

Pourquoi changer le système de freinage ?

Le système de freinage est un élément de sécurité au même titre que les amortisseurs et les pneumatiques. Ces organes doivent être contrôlés, vérifiés et changés dans le respect des préconisations constructeurs. Ils sont garants de votre sécurité.

Les pneumatiques

Quand les changer ?

Un pneumatique de bonne qualité dure en moyenne 40 000 kms (selon votre conduite). Toutefois, si vous n’avez pas atteint ce kilométrage dans les 5 ans, il est préférable de changer vos pneumatiques car la qualité de la gomme s’altère avec les conditions climatiques. Outre le kilométrage qui peut vous encourager à changer vos pneus, les saisons sont également propices à cette intervention. Des pneus hiver et été existent. Ils se posent par jeu de 4 pneus hiver ou 4 pneus été. Ils sont parfaitement adaptés aux conditions climatiques. Ils vous assureront une adhérence et une sécurité optimale.

Pourquoi mettre des pneus hivers ?

Pour cette saison, ils assurent une meilleure adhérence que les pneus été car leur gomme reste souple même si la température descend en dessous de 7°c. Ils optimisent significativement les distances de freinage et limitent les risques d’aquaplaning. Lorsque vous changez vos pneumatiques, il convient de les changer par paire. La marque et la structure du pneumatique doivent être identiques sur le même essieu. De plus, afin de vous assurer la meilleure tenue de route possible, il vous sera recommandé de monter les pneumatiques neufs à l’arrière. Les anomalies qui doivent vous alerter et imposent un changement prématuré de vos pneumatiques sont :
  • une perforation, une coupure ou une déformation présente sur votre pneu
  • un défaut de parallélisme ou d’équilibrage qui se traduit par une usure anormale du pneu
  • un sous-gonflage du pneu provoquant une usure anormale du pneu
  • un sur-gonflage du pneu provoquant une usure anormale du pneu

Quel pneu pour quelle voiture ?

Sur le flan de votre voiture figure les dimensions de votre pneumatique. Exemple de dimension : 205/45 R 16 83V.
Comment déchiffrer cette inscription ?
  • 205 : correspond à la largeur du pneu exprimée en millimètre (également appelé largeur de section).
  • 45 : correspond à la hauteur du pneumatique.
  • R : c’est le type de structure (R = Radial)
D’autres types de structures existent :
  • D = Diagonal
  • B = Ceinture croisée/Bias Belted
  • Roulage à plat / pneu autoporteur appelé également pneu anti-crevaison
  • 16 : correspond au diamètre intérieur de la jante en pouces.
  • 83 : correspond à la charge maximum que le pneumatique peut supporter à la pression maximum.
  • V : indice de performance ou indice de vitesse. Il peut également être noté H selon les types de pneumatiques.

Pourquoi les changer ?

Les pneumatiques sont un élément de sécurité au même titre que les amortisseurs et les freins. L’empreinte au sol d’un pneumatique représente la taille d’une carte postale. Il important d’être vigilant sur l’état de vos pneus car ils conditionnent en grande partie votre adhérence, la tenue de route, les distances de freinage et votre consommation de carburant.

Les amortisseurs

Qu’est ce qu’un amortisseur ?

L’amortisseur et son ressort ont pour fonction d’absorber les imperfections de la route, de permettre au véhicule de se stabiliser et de retrouver rapidement sa position d’équilibre. Ils vous assurent le confort et la tenue de route.

Quand changer les amortisseurs ?

Les amortisseurs se dégradent progressivement dans le temps. De fait, il est compliqué pour un conducteur de pouvoir évaluer l’usure de ses amortisseurs. Généralement, ils doivent se changer tous les 80 000 kms ou tous les 5 à 7 ans. Il est important de les changer par paire pour ne pas déséquilibrer votre voiture. Vous pouvez également faire un contrôle visuel des amortisseurs tous les 20 000 kms.
Quelques anomalies doivent vous alerter et impliquent un changement prématuré des amortisseurs :
Si en conduisant, vous entendez ou sentez :
  • des rebonds excessifs
  • des bruits ou cognements
  • des flottements ou points durs dans la direction
  • que votre véhicule pique du nez au freinage et se cabre à l’accélération
  • que votre tenue de route est altérée
Si durant un examen statique et visuel, vous constatez :
  • une fuite d’huile
  • une corrosion, une détérioration physique (type déformation, craquelure, …) des amortisseurs
  • une fixation détériorée
Quelques conseils pour préserver vos amortisseurs :
  • éviter de charger excessivement votre voiture
  • éviter au maximum « les nids de poule » et toutes autres déformations de la chaussée
  • aborder les ralentisseurs lentement

Pourquoi changer les amortisseurs ?

Les amortisseurs sont un élément de sécurité au même titre que les freins et les pneumatiques. Des amortisseurs en mauvais état :
  • allongent vos distances de freinage
  • détériorent votre tenue de route
  • dégradent votre confort de conduite
  • peuvent dévier votre trajectoire et entrainer une perte de contrôle du véhicule
  • réduisent la résistance à l’aquaplaning lors de la conduite sous la pluie
  • en cas d’usure extrême l’ESP et l’ABS peuvent être inefficaces
Nos services
Assistance
Suivez-nous sur
Téléchargez notre application mobile
application mobile