Autosphere vous aide

Appelez-nous maintenant

0805 805 802 Du lundi au samedi : 7h à 22h et le dimanche : 9h à 19h.

Soyez rappelé(e) ou envoyez-nous un mail

Côte auto et valeur de mon véhicule

La valeur d’une voiture à reprendre n’est pas arbitraire. Elle repose sur un algorithme qui tient compte d’un maximum d’éléments quantifiables de l’automobile auxquels s’ajoutent d’éventuels frais de remise en état. Il s’agit de la côte auto.

La côte d’une automobile permet à un particulier, une société, l’ensemble des professionnels de l’automobile (concessionnaires, garagistes, mandataires…) mais aussi les huissiers de justice, les notaires, les comptables, les assureurs ou encore l’administration fiscale de déterminer à combien vendre un véhicule.

La côte d’un véhicule tient compte du prix du neuf en soustrayant une part d’ancienneté (d’amortissement) due à l’usage fait du véhicule. Ainsi, la côte d’une automobile produite par des fournisseurs fiables comme l’Argus ou Autovista s’appuie sur la marque, le modèle, le type de moteur et de transmission, les équipements de série et options. L’historique des ventes pour un modèle similaire entre également en ligne de compte.

À partir de la côte du véhicule à reprendre, la valeur de l’automobile pourra être revue à la hausse ou à la baisse en fonction de critères objectifs comme l’état de la carrosserie (rayures, bosses, coups…) de la mécanique mais aussi de l’habitacle (entretien des sièges, odeurs…). Un véhicule disposant d’équipements rares bénéficie toujours d’une meilleure côte qu’un modèle similaire. Il se peut même qu’il soit particulièrement recherché. C’est le cas, par exemple, pour un toit ouvrant.

 

Au fil du temps, la côte d’un véhicule baisse

Au cours de la première année de circulation d’un véhicule neuf, sa valeur décroît mathématiquement. Cette décote est tout à fait normale étant donné que le véhicule n’est plus dans un état neuf. Pour autant, d’une marque à une autre, d’un modèle à un autre… la décote est plus ou moins sévère. Ainsi un véhicule neuf peut voir sa valeur baisser de 15 à 30% dès la première année ! Il a même été vu des décotes atteindre les 50% de la valeur du neuf dès la deuxième année !

 

La côte d’un véhicule peut-elle remonter ?

En fonction des caractéristiques du modèle, de son histoire, de ses équipements, de sa rareté et même de tout cela à la fois, une automobile pourra voir un jour sa côte remonter. Elle devra pour cela entrer dans des catégories de voitures de collection, « youngtimers », « anciennes », « classic »… Dans ce cas aussi, une côte régule le marché. Ainsi, de nombreuses Porsche reprennent de la valeur au bout de 10 à 15 ans tandis que d’illustres Peugeot 205 GTi ont aujourd’hui une valeur bien supérieure au prix d’achat. À condition aussi de fournir à ces modèles un entretien régulier et de préserver son authenticité  !


également à découvrir