Autosphere vous aide

Appelez-nous maintenant

0805 805 802 Du lundi au samedi : 7h à 22h et le dimanche : 9h à 19h.

Soyez rappelé(e) ou envoyez-nous un mail

  • Modèle
  • Version
  • Options
  • État
  • Votre estimation
  • 1 / 5 Modèle
  • 2 / 5 Version
  • 3 / 5 Options
  • 4 / 5 État
  • 5 / 5 Votre estimation

Faire estimer le montant de rachat de votre voiture

Il fut un temps où il fallait acheter un journal pour savoir à combien vendre sa voiture ? Grâce à internet, tout va plus vite ! En quelques clics il est possible, avec un outil d’estimation en ligne, de connaître la valeur théorique de son véhicule pour une éventuelle reprise auto. Simplement en renseignant quelques données concernant son kilométrage, son année de mise en circulation…

Estimez le montant de votre reprise auto

Formulaire de reprise de véhicule

Estimation

Afin d’établir la valeur de reprise d’un véhicule d’occasion dans le but d’une reprise auto, plusieurs méthodes de calcul existent. Elles s’appellent Argus, Autovista… et servent aujourd’hui aux professionnels de l’automobile mais aussi aux professions réglementées (comptables, huissiers, assureurs…) ainsi qu’à l’administration fiscale. La méthode est basée sur une équation prenant en compte la marque, le modèle, la date de mise en circulation du véhicule, le kilométrage, les équipements et les options. La valeur exprimée par ce calcul est ce qu’on appelle la côte. Ces systèmes permettent également d’estimer de façon plus scientifique les frais de remise en état afin de proposer l’offre de reprise la plus juste.

Côte

Générée par l’algorithme tenant compte du modèle, de la marque, de l’ancienneté, du kilométrage, des équipements, des options ou encore des frais de remise en état, la côte d’un véhicule récent décroît chaque année. Dès la première année, un véhicule neuf est dévalorisé de 15 à 30% ! La deuxième année, cette décote peut atteindre 50% ! Voilà pourquoi une voiture d’occasion récente est très souvent une bonne affaire au regard d’un modèle neuf ! Il s’agit cependant de moyennes. En effet, une citadine se dévalorise moins vite qu’une grande berline. À tort ou à raison, une voiture allemande a meilleure réputation qu’une Italienne. Il sera plus facile de revendre une voiture de couleur noire que jaune. Il y a même un phénomène de saisonnalité !

Selon les caractéristiques du modèle, cette côte pourra éventuellement remonter dans de nombreuses années en entrant dans une catégorie de voitures dénommées « youngtimer », « anciennes », « de collection ». Seuls exceptions, des véhicules très rares, fabriqués en petite quantité. Dans certains cas, la côte peut être supérieure au prix du neuf au bout de seulement 6 mois !

Meilleure offre de reprise

Cependant, la côte d’un véhicule d’occasion peut être affinée, notamment au travers de l’historique des ventes de véhicules similaires sur des périodes et des zones géographiques comparables. Majorée ou bonifiée, c’est selon ! En effet, un véhicule mal entretenu ou accidenté bénéficiera d’une offre de reprise inférieure de la part du professionnel de l’automobile. Ce dernier doit tenir compte des frais de remise en état. À l’inverse, un véhicule en parfait état et bénéficiant d’équipements rares (comme une boîte de vitesse automatique ou un toit ouvrant) pourra générer une meilleure offre de reprise que sa côte.

Il importe dans ce cas de savoir faire jouer la concurrence entre différents professionnels afin de vendre sa voiture au meilleur prix ! Si les marges de négociations ne sont pas toujours très larges, vous pourrez vous appuyer sur les négociations à propos du véhicule que vous comptez acquérir dans le cadre de cette reprise afin de profiter d’un meilleur taux, d’un niveau d’équipement supérieur ou des services complémentaires gratuits.