Autosphere vous aide

Appelez-nous maintenant

0805 805 802 Du lundi au samedi : 7h à 22h et le dimanche : 9h à 19h.

Soyez rappelé(e) ou envoyez-nous un mail

Reprise de véhicule à différents âges : 8, 10, 15 ans et plus !

Peu importe l’âge (8 ans, 10 ans ou 15 ans et plus), l’ensemble des automobiles en état de rouler peut bénéficier d’une reprise par un professionnel de l’automobile dans le cadre de l’achat d’un véhicule neuf ou même d’occasion. Par professionnel de l’auto, comprenez un concessionnaire, un agent mono ou multimarques mais aussi certains mandataires. Alors, quelles sont les conditions de reprises auto ?

 

La reprise d’un véhicule récent

À partir du moment où le véhicule est en état de rouler, il peut bénéficier d’une reprise dans le cadre de l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion récente. Si l’âge compte dans l’établissement de la valeur du véhicule (sa côte), d’autres variables entrent en ligne de compte comme le kilométrage, la motorisation, la transmission, la finition, les options… mais aussi l’état général du véhicule. Si rien ne vous oblige à remettre en état votre future ancienne voiture, ni même à la nettoyer, notez qu’un véhicule à l’habitacle propre et à la carrosserie plus ou moins préservée donne cachet à votre auto et augmente donc à sa valeur.

 

La reprise d’une voiture de plus de 10 ans

Concernant la reprise d’un véhicule de 10 ans ou de 15 ans, cette dernière est toujours possible dans le cadre de l’achat d’une véhicule neuf ou d’occasion. En effet, il s’agit d’une manière de retirer les véhicules les plus anciens des routes de France en offrant un avantage commercial au client.

D’ailleurs, au gré des changements de fiscalité, des avantages sont associés à la mise au rebut des véhicules âgés et donc plus polluants avec des primes à la casse ou de conversion. Par exemple, en 2017, vous pouvez obtenir jusqu’à 10 000€ de prime de conversion (bonus inclus) pour l’achat d’un véhicule électrique neuf en remplacement d’un véhicule diesel dont la première immatriculation date d’avant le 1er janvier 2006.

Une autre offre concernant les véhicules peu polluants est proposée avec 3 500€ d’aides pour l’achat d’un véhicule n’émettant que 21 à 60 grammes de CO2 par kilomètres, là aussi en échange d’une voiture diesel immatriculée avant le 1er janvier 2006.

 

Reprise d'un véhicule ancien

Avec l’ensemble des primes de conversion ou à la casse, même les véhicules les plus anciens peuvent bénéficier d’une reprise de la part d’un professionnel dans le cadre de l’achat d’un véhicule neuf ou même d’occasion !

 

Une solution de reprise pour un véhicule hors service ?

La loi est formelle sur le sujet ! Avec l’obligation de fournir un Contrôle Technique valide et datée de moins de 6 mois avant cession, il est impossible pour un particulier de revendre une voiture hors service ou une épave à un autre particulier. Plutôt que choisir la solution de la casse automobile, sachez que certains professionnels peuvent vous racheter votre auto même hors d’état, ils en ont l’habilitation. Leur intérêt ? Il se situe dans les pièces détachées (mécanique, carrosserie ou habitacle) qui restent en bon état et tout à fait aptes à une seconde vie.


également à découvrir