Autosphere vous aide

Appelez-nous maintenant

0805 805 802 Du lundi au samedi : 7h à 22h et le dimanche : 9h à 19h.

Soyez rappelé(e) ou envoyez-nous un mail

Reprise en état : sans contrôle technique

Une question, comment vendre sa voiture ? L’un des grands avantages que vous avez en ayant recours à la reprise de votre ancien véhicule par un professionnel de l’automobile, c’est que vous n’avez pas à vous soucier de fournir un Contrôle Technique en règle.

 

Petit rappel : Le Contrôle Technique.

Mis en place depuis 1992, le Contrôle Technique a vocation à établir la bonne santé d’un véhicule et d’éviter la revente d’épaves. Délivré par un professionnel, le CT valide (entre autre) la conformité du système de freinage, d’éclairage, son niveau de pollution ou encore l’usure des pneus. Au total, 124 points de contrôle doivent être étudiés. Si le contrôle s’avère satisfaisant, une vignette de conformité est posée à l’intérieur du pare-brise signalant par ailleurs la date de validité du CT.

Attention, à partir de mai 2018, les professionnels devront vérifier pas moins de 400 points de contrôle ! En cas de défaut critique, le temps de réaction pour faire réparer et faire passer la contre-visite sera raccourci à 24 heures ! Faute de quoi, le véhicule sera immobilisé.

Sont éligibles au Contrôle Technique toutes les voitures à partir du quatrième anniversaire de celui-ci. La fréquence de contrôle est de tous les deux ans. C’est au propriétaire du véhicule de se rappeler de l’échéance. Circuler avec un CT non-valide peut vous faire encourir une amende de 135€. Selon l’état visuelle du véhicule, il peut même être immobilisé par les autorités et la certificat d’immobilisation confisqué.

 

Qui de mieux qu'un professionnel pour contrôler votre voiture ?

Dans le cas de la vente d’une automobile entre particuliers, la personne qui vend le véhicule doit fournir à l’acquéreur un Contrôle Technique favorable de moins de 6 mois le jour de la transaction. Ce document est censé prémunir l’acquéreur contre un vice-caché. À l’inverse, il protège le vendeur contre un recours de l’acheteur.

Dans le cadre d’une reprise auto par un professionnel, produire un Contrôle Technique valide n’est pas obligatoire. On appelle la reprise d’une voiture sans Contrôle Technique une « reprise en l’état ». Cette possibilité permet au client d’économiser des frais et de bénéficier ainsi d’une meilleure affaire commerciale. D’autant plus que les équipes de l’atelier sont plus que compétentes afin de relever les éléments qui doivent être changés. Cette expertise s’accompagne de la nécessaire remise en état du véhicule avant de le proposer à la vente comme véhicule d’occasion.

Si la garantie de minimum de 3 mois n’est pas obligatoire (il s’agit en fait d’un geste commercial), le code de la consommation impose des garanties légales de conformité et contre les vices cachés.

 

Mettre en valeur son véhicule à reprendre

Si le Contrôle Technique n’est pas obligatoire dans le cadre d’une reprise par un professionnel de l’automobile, nous ne pouvons que vous conseiller de mettre en valeur votre future ancienne voiture ! En effet, un véhicule en bon état de marche et visiblement bien entretenu (à l’intérieur comme à l’extérieur) vous permettra de bénéficier d’une meilleure offre de reprise.


également à découvrir